Un peu d'histoire

Grammond à travers les siècles

Grammond présente l'originalité d'une commune attachée à ses coteaux des Monts du Lyonnais dont la vallée s'ouvre à la douceur du Pays de Coise.

Les premières traces de la commune remontent au 7ème ou 8ème siècle. A cette époque, un monastère dédié à Saint Pierre fut construit à l'emplacement de l'église actuelle.

Le bourg principal de l'époque gallo-romaine puis féodale se situait à l'emplacement du hameau du Chambon, c'est au 18ème siècle qu'il fut transporté sur son site actuel autour d'une petite église édifiée à l'emplacement du monastère.

Deux imposants tilleuls plantés sous le règne d'Henri IV pour célébrer la fin des guerres de religion ornèrent jusqu'en 1970-1980, la place du village.

A la fin du 19ème siècle, la commune compte près de 850 habitants, le bourg prend de l'ampleur, plusieurs boutiques et commerces s'installent autour de l'église rénovée et agrandie.

La chapelle du Saint Sépulcre, la très belle croix monolithique du bourg, la croix de Sainte Agathe, illustrent les voeux des Grammoniauds lors des pestes et autres calamités du 16ème siècle.

Situation géographique

Grammond est situé au sud des Monts du Lyonnais

à une distance de 12 km de Chazelles sur Lyon et St Symphorien sur Coise

à 22 km de St Etienne

à 70 km de Lyon (par Givors)

 

Région : Rhône-Alpes Auvergne

Département : Loire

Arrondissement : Montbrison

Canton : Feurs

Superficie : 813 ha

Altitude : 765 m (Place de Grammond)

Point le plus bas : 588 m

Point le plus haut : 890 m

Repère géodésique : 767.18 m (à gauche des escaliers de l'Eglise)

Présentation du village

Tout ce qu'il faut savoir sur Grammond

Ce village est blotti contre un versant au sud des Monts du Lyonnais, dans le département de la Loire. La superficie de la commune est de 813 ha, s'étale de 588 à 890 m. Quelques bois parsèment le paysage vallonné et agricole. Au sud de la commune, un sommet permet d'embrasser un magnifique point de vue sur les Monts du Lyonnais, la plaine et les Monts du Forez, et, par temps clair, les Alpes (Lieu-dit "Les Verchères").

La commune est composée d'un bourg et de nombreux hameaux regroupant en général seulement quelques habitations, exceptés le Chambon et le Villard. Un réseau de voies départementales et communales les relie. Les plus proches villes sont St-Symphorien-sur-Coise (Rhône), Chazelles-sur-Lyon, Saint Héand et La Talaudière.

L'église, construite de 1867 à 1869 (presque au même emplacement que l'ancienne qui menaçait de s'écrouler), a été entièrement rénovée en 2002 et 2004.

Il faut également remarquer une splendide et haute croix monolithique de 1534, classée Monument Historique et restaurée en 1987-88. A noter aussi la " grotte du St-Sépulcre " du XVI° siècle (Piéta).

La commune offre des possibilités de pratique de sport : tennis, football, vélo tout terrain, randonnée...

Il est très intéressant de noter que cette commune a retrouvé aujourd'hui le niveau de population d'avant la Première Guerre Mondiale. Cela prouve la vitalité de la commune, puisqu'il n'y a que peu de " rurbains ". En effet, peu de maisons sont disponibles.

Une population en constante hausse depuis 40 ans :

  • 1975 : 616 habitants

  • 1995 : 730 habitants

  • 2005 : 791 habitants

  • 2015 : 900 habitants

  • 2020 : 920 habitants

La plus grosse entreprise de Grammond est une fabrique d'étiquettes (tissages et imprimerie d'étiquettes, de fanions, de décorations....) Elle a été fondée en 1924 par H. Descours dans l'ancien couvent de religieuses. Cette fabrique de rubans-velours a très certainement empêché un exode rural (la courbe de la population est à ce sujet très parlante ! ), et est actuellement la propriété des Frères Neyret et Cie. Elle emploie une vingtaine de personnes.

Les entreprises artisanales fonctionnent principalement pour la population locale, voire départementale.

Le village offre également quelques services de proximité : un bar-tabac-dépôt de pain et vente de pizzas le week-end. Vous pouvez également acheter vos timbres ou récupérer/envoyer vos colis à l'agence postale communale située sur la place du village.

L'école publique communale accompagne 130 élèves chaque année, de la Maternelle jusqu'au Cours Moyen 2° année (5 classes). Les services périscolaires (garderie/cantine) sont gérés par la mairie.

Un tissu associatif rural important s'est mis en place (Familles rurales, chasse, anciens combattants, club 3° âge...), avec un centre permanent d'animation. " L'Epi ", fondé en 1932 et regroupant 400 membres, proposant de multiples activités sportives et socioculturelles ( gymnastique, volley, théâtre, badminton, cinéma, bibliothèque, musique...). Toutes ces associations en font un village très dynamique : il se passe toujours quelque chose à Grammond!